fbpx
Comment identifier le champ lexical à utiliser pour être bien référencé sur Google en 2019 ?

Comment identifier le champ lexical à utiliser pour être bien référencé sur Google en 2019 ?

Comment identifier le champ lexical à utiliser pour être bien référencé sur Google en 2019 ?

Être lu par les moteurs pour être vu par les lecteurs.

Avant d’être vu par un lecteur, il faut que vous soyez lu par un moteur de recherche. Et dans l’épaisse jungle des SERP, il n’est pas dit que le lecteur voit votre page en premier sans user des astuces du SEO. Les moteurs de recherche classent les articles selon des algorithmes. Google a mis en place différents algorithmes pour ordonner les recherches des internautes. Pingouin, Pigeon, Panda et Colibri sont autant de noms d’animaux pour extirper les meilleurs sites de la jungle numérique. 

Le leitmotiv de Google est de proposer du contenu de qualité, mais voilà, Google ne sait pas lire, en tout cas, pas comme nous nous savons lire. Google va déterminer par une série d’occurrences quels sont les meilleurs articles. Pour ce faire, il faut être capable de lui montrer la qualité du contenu, faire des liens à l’intérieur et à l’extérieur du site et écrire dans un français irréprochable. Le champ lexical participe grandement à augmenter la qualité du contenu de votre site.

champ lexical au sein code HTML Searchbooster

Comment déterminer le champ lexical ?

Le champ lexical est l’ensemble des termes qui se rapportent à un même thème. Par exemple, le mot « jungle » peut être associé à « liane », « Amazonie », « Mowgli », « forêt », etc. 

Le champ lexical désigne en fait un réseau lexical composé de plusieurs mots composant un ensemble de mots parlant du même sujet.

Il y a plusieurs façons de déterminer le champ lexical ou champ sémantique.

Mettre ça entre les mains d’un robot : 

Après tout, il faut être lu par un moteur, avant d’être lu par un lecteur. Internet regorge d’outils pour vous suggérer des listes de mots clés. Google Key Planners est l’un d’entre eux, mais vous trouverez facilement d’autres sites vous suggérant une série de mots clés et vous permettant de mieux comprendre l’intérêt de travailler un champ lexical.

Vous connaissez votre produit : 

Qui connait le mieux ce que vous vendez ? Vous, sans aucun doute. Vous êtes donc capable de déterminer quels sont les termes qui déterminent le mieux votre produit. Vous pouvez améliorer le champ lexical proposé par les générateurs de mots selon votre propre connaissance.

L’agence SEO : 

Les professionnels SEO vont être en mesure de valider les propositions du générateur de mots clés et les vôtres, mais vont surtout se mettre à la place du lecteur. Même si l’intelligence artificielle est partout aujourd’hui, rien ne remplace un cerveau humain pour comprendre un autre cerveau humain. L’agence SEO va bonifier votre liste de mots clés, la raffiner afin de la rendre pertinente pour le moteur de recherche et pour le lecteur, voire même calculer le KEI de chaque mot du champ lexical afin de procéder à des choix de priorités en fonction de la probabilité d’apparaitre en 1ère page des moteurs de recherche.

Champ lexical, cocon sémantique : quelle différence ?

On voit beaucoup de termes fleurir au sujet du SEO. Si certains se ressemblent, il ne faut cependant pas les confondre. En 2019, les professionnels du SEO connaissent de puissantes techniques permettant aux entreprises d’atteindre la meilleure place dans les moteurs de recherche. 

cocon sémantique champ lexical Searchbooster

Le champ lexical permet de déterminer l’ensemble des mots-clés qui tournent autour d’un thème. La recherche des mots-clés est indispensable pour un bon référencement. 

Pour passer à la vitesse supérieure, on parle maintenant de cocon sémantique. Il s’agit d’un concept créé par le référenceur français, Laurent Bourelly. Selon lui, le référencement d’un site sera optimal si on travaille en amont la structure du site. Il faut dans un premier temps déterminer par quelle recherche l’internaute arrive sur votre site, d’où l’intérêt d’avoir préalablement bien déterminé le champ lexical. Puis un travail d’architecture s’opère pour lier les pages entre elles à l’intérieur du site, tout en ayant une stratégie de liens externes (backlinks). Enfin, chaque page est optimisée en travaillant la qualité des balises HTML, l’insertion de mots clés et la contextualisation des liens entre les pages pour le rendre plus naturel.

Cette démarche est systématiquement incluse dans les audits sémantiques réalisés par les agences SEO sérieuses spécialisées en référencement naturel proposant ce type de prestation. Que ce soit pour optimiser un site existant en terme de référencement naturel ou bien pour concevoir l’arborescence d’un site avant de demander aux équipes de développement de coder le site et aux UX designers de définir le design du site et le parcours de l’utilisateur.

Nous sommes trop souvent confrontés à des clients qui ayant souhaité faire l’économie d’un audit sémantique se retrouvent avec un beau site bien codé mais sur lequel il n’y a pas de visiteurs car malheureusement le champ sémantique n’ayant pas été défini préalablement de manière robuste le site n’est pas indexé sur les bons mots clés et le trafic est en berne.

Cela coûte ensuite plus cher de refaire un site que de le faire directement avec les bonnes informations, alors ne faites pas des économies qui n’en sont pas et donnez vous le maximum de chances d’être vus par les internautes et les robots d’indexation des moteurs de recherche en vous appuyant sur une

Olivier MAURIN/ CEO et Fondateur de Searchbooster

Demande de Pré-Audit/Souscription

Laisser un commentaire

neque. venenatis, libero massa Phasellus nunc tempus libero mattis quis
×

Panier