Comment utiliser l’Inbound Marketing et le KEI (Keyword Efficiency Index) pour être référencé sur Google ?

Comment utiliser l’Inbound Marketing et le KEI (Keyword Efficiency Index) pour être référencé sur Google ?

En préalable, il est important de définir précisément c’est qu’est l’Inbound Marketing par rapport à l’Outbond Marketing, mis en œuvre jusqu’à présent par la plupart des marketeurs et un certain nombre d’agences de référencement Google dont les consultants SEO n’ont pas toujours fait évoluer leurs habitudes simultanément avec les évolutions de l’algorithme de Google.

Inbound Marketing Définition* 

« L’Inbound Marketing est une nouvelle approche marketing qui vise à attirer les consommateurs en gagnant leur attention grâce notamment à la diffusion de contenus de qualité : un contenu qui informe, éduque, voire même qui inspire. On parle également de marketing entrant. Par opposition, les techniques marketing plus traditionnelles cherchent à attirer l’attention des consommateurs de manière plus intrusive en utilisant notamment le canal publicitaire. On parle alors d’un marketing sortant ou d’Outbond Marketing.

L’Inbound Marketing est un processus qui consiste à aider les clients potentiels à trouver votre marque, ses produits et services, parfois avant même qu’ils n’aient l’intention de faire un achat. Cette reconnaissance précoce doit alors être progressivement convertie en préférence de marque puis en acte d’achat. Si elle est bien menée, cette approche donne de bien meilleurs résultats que les techniques marketing traditionnelles qui reposent sur l’interruption de l’activité de vos cibles (publicités, appels téléphoniques non sollicités, email marketing ».

(*) Stéphane Truphème « L’Inbound Marketing » publié aux éditions Dunod en avril 2016

Les enjeux

Comme on le constate l’enjeu est donc de fabriquer des contenus de qualité et informatifs qui vont apporter des réponses aux préoccupations des internautes et qui correspondent à la proposition de valeur de votre organisation pour les consommateurs en B2C  (https://www.goodgout.fr) et vos clients en B2B  ex (https://www.expert-comptable-tpe.fr/)

Ces contenus seront publiés par un Community Manager sur l’arborescence de votre site web au sein d’un blog par exemple, mais aussi sur les réseaux sociaux sous forme de posts avec un lien renvoyant vers le contenu sur votre site web avec la mise en place d’une URL dédiée permettant d’arriver directement sur la page concernée.

Idéalement les contenus seront étiquetés sous forme de questions auxquelles vous apportez des réponses, du type « Comment utiliser l’Inbound Marketing et le KEI pour être référencé sur Google ».

Mais pour fabriquer ces contenus en étant certain qu’ils répondent aux préoccupations des internautes telles qu’ils les formulent, il va vous falloir procéder à une analyse sémantique des requêtes des internautes pour mesurer si elles sont en nombre suffisant pour investir dans la rédaction d’un contenu dédié.

Ensuite pour mesurer la probabilité, qu’une fois en ligne, ce contenu apparaisse sur la 1ère page de Google, il va falloir mesurer la quantité de contenus existants considérés par Google comme pouvant répondre à la requête de l’internaute telle qu’elle est formulée.

C’est donc la prise en compte du volume de requête par mots clés ou expressions (longues traines) d’un côté et la prise en comptes des contenus existants déjà sur le web et répondant à ces requêtes qui va vous permettre de déterminer si développer des contenus incluant ces mots clés et de les ajouter au sein de l’arborescence de votre site web pour arriver à obtenir une amélioration du référencement naturel de votre site web peut potentiellement être générateur de ROI (Return On Invest).

Le but est de trouver des mots clés ou expressions ayant un volume de requête important et pour lesquels peu de contenus sont indexés et qui, bien évidemment, ont un rapport avec votre activité et le contenu de votre offre de valeur pour vos clients et prospects.

Les outils

Pour cela plusieurs outils existent :

@SEMRUSH: (https://fr.semrush.com)

Exporte un ou plusieurs fichiers Excel en lien avec des requêtes (volume et SERP)

Identifie les mots clés utilisés par vos concurrents et leur trafic organique pour chacun

@KeywordEverywhere

Extension Chrome qui propose des mots clés associés à vos recherches en vous indiquant pour chacun le volume de recherche mensuel

@Ubbersuggest(https://neilpatel.com/ubersuggest/)

Trouve des mots clés ou expressions approchantes dont vous pourrez ensuite évaluer le potentiel en mesurant le volume de recherches associé à l’aide de @SEMRUSH

L’indicateur KEI r

Grâce à cela vous allez pouvoir utiliser le KEI r (Keywords Efficiency Index Revised) qui évalue pour chaque mot clé ou expression le potentiel de référencement naturel en appliquant une équation mathématique simple dans Excel.

Pour calculer cet indicateur :

1. Créer un fichier Excel avec l’ensemble des mots clés et expressions utilisées par vos concurrents et/ ou correspondant à votre offre de valeur sur chaque ligne et dans ce fichier figureront, côte à côte, 2 colonnes indiquant pour l’une le Volume de Requêtes mensuelles estimées et pour l’autre la Quantité de Résultats indexés par Google pour chaque mot clé ou expression.

2. Ajouter une colonne supplémentaire, dénommée Pertinence, dans laquelle vous allez pour chaque mot clé ou expression rajouter manuellement un chiffre allant de 1 à 3 et indiquant la pertinence du mots clé par rapport à votre business et votre offre de valeur.

-1 : correspondant à très pertinent.

– 2 : moyennement pertinent.

– 3 : pas pertinent

3. Vous disposez ainsi d’un fichier incluant l’ensemble des mots clés et expressions (longue traine) pouvant être potentiellement intéressants à inclure dans vos contenus dans le cadre de votre stratégie d’Inbound Marketing.

4. Appliquez la formule suivante pour obtenir une note pour chaque mots clés ou expression :

(4- P)             Nr2

KEI  r =————-  x ———–

3                  C

Sachant que

– P = valeur indiquée dans la colonne pertinence 1, 2 ou 3

– Nr2 = nombre de requêtes au carré

– C = volume de réponses potentielles indexées par Google

– G = Formule de calcul du KEI r et résultat

Vous obtiendrez ainsi une valeur pour chaque mots clés dont la signification est la suivante :

– KEI r > 1 = mot clé ou expression à fort potentiel SEO

– KEI r > 0,5 <1 = mot clé ou expression à potentiel moyen

– KEI r < 0,5 = mot clé ou expression à faible potentiel.

5. Rentrer dans Excel dans la cellule de calcul KEIr la formule suivante : G =((4-B)/3)*C*C /F

Sachant que dans ce cas les colonnes sont :

– B = Indice de pertinence

– C = Volume de requêtes

– F = Nombre de résultats indexés

– G = Votre KEI r

6. Triez l’ensemble des mots clés manuellement pour ensuite les insérer dans votre contenu, ainsi que je viens de le faire dans ce post, qui illustre concrètement la création de contenus d’Inbound Marketing destinés à améliorer le référencement naturel de l’arborescence du site web https://www.searchbooster.fr et qui montre comment être référencé par Google sans avoir de Community Manager pour mettre en œuvre un monitoring site web complexe.

Mes prochains post porteront sur le growth hacking, ensuite sur les « redirections 301 » qui sont des sujets d’actualité pour les consultants SEO et leurs clients et prospect.

Cet article vous a été utile ? Prenez la liberté de le commenter de le partager de l’enrichir.

Olivier MAURIN – Président & Fondateur de Searchbooster Agence Digitale.