fbpx
Rédaction SEO, comment rédiger un article de blog optimisé pour Google ?

Rédaction SEO, comment rédiger un article de blog optimisé pour Google ?

Rédaction SEO, comment rédiger un article de blog optimisé pour Google ?

Vous souhaitez générer du trafic qualifié sur votre site internet et augmenter sa visibilité sur Google pour être en première page ?

Rédiger des articles de blog est actuellement l’un des moyens les plus efficaces pour que le référencement naturel de votre site se développe et avec lui le trafic d’internautes intéressés par vos sujets de prédilection.

Cependant vous allez devoir faire face à une double contrainte, à savoir rédiger pour les lecteurs et en même temps pour les robots d’indexation des moteurs de recherche ?

Pour cela deux compétences clés, la première parfaitement maitriser votre sujet et apporter une réelle valeur ajoutée au lecteur et la deuxième comprendre comment les moteurs de recherche fonctionnent afin de donner toutes les chances à votre texte d’être bien indexé.

Un point important : il va falloir accepter de partager votre savoir-faire avec le public…Mais vous verrez  que au lieu que ceux-ci vous volent votre savoir-faire pour le mettre en oeuvre seul, vous allez au contraire générer des appels entrants d’internautes désireux de faire appel à votre expertise reconnue.

Au fait, si vous ne n’avez pas le temps ou l’envie de rédiger, vous pouvez faire appel à nous après avoir découvert comment notre équipe de rédacteur web SEO procède pour utiliser les techniques de rédaction SEO les plus efficaces en 2019 en cliquant sur le bouton ci-dessous ou bien vous pouvez suivre notre formation DigiClass d’une journée en rédaction optimisée SEO ou alors cliquez ici pour faire rédiger ses articles optimisés SEO par Searchbooster

Découvrez maintenant notre méthode de rédaction de contenu en 5 étapes :

1/ La préparation

a/ Définition du persona

Lorsque vous rédiger un article il vous faut définir avec précision à qui vous vous adressez et plus précisément le persona ciblé ou si vous préférez l’archétype du prospect à qui vous destinez votre contenu. Exemple : Un investisseur de 30 ans, cadre, marié, habitant en région Parisienne et souhaitant investir ses économies sans prendre de risque et sans bloquer celle-ci plus de 10 ans.

b/ Choix du mot clé à cibler

Le principe est qu’un article de blog est destiné à vous permettre d’être bien référencé sur un mot clé (qui peut être une suite de mots appelée longue traine) et qu’il est donc fondamental qu’après avoir défini un persona, vous choisissiez avec attention le mot clé grâce à une recherche de mots clés approfondie. Celle-ci va vous permettre de trouver un mot clé faisant l’objet d’un volume de recherche important afin de maximiser le potentiel de visite sur votre site grâce à ce mot clé. Car être en première page sur un mot clé que personne ne recherche ne vous apportera aucun trafic.

Pour vous aider plusieurs outils existent qui vous permettent de savoir quels sont les tendances en volume de requêtes pour un mot clé ou une expression tels que https://trends.google.fr/trends/?geo=FR

c/ Choix du sujet

Une fois votre mot clé choisi, vous allez devoir choisir votre sujet autour du mot clé et pour cela Google Trends ou https://neilpatel.com/fr/ubersuggest/ peuvent vous être très utiles afin de vous assurer que le sujet choisi est porteur et correspond à un centre d’intérêt fort de vos futurs lecteurs.

d/ Etablissement du plan

L’un des moyens de construire votre plan, une fois choisi votre mot clé et votre sujet, est de lancer une recherche sur Google afin de voir comment sont structurés les plans des articles bien référencés par Google en terme de contenu web et de vous en inspirer sans plagier bien évidemment les contenus concernés et en apportant une valeur ajoutée additionnelle aux lecteurs.

2/ La rédaction

a/ Optimisation du titre de l’article

L’un des éléments phares de votre article est son titre, qui doit impérativement contenir votre mot clé cible si possible dans sa première partie et qui idéalement ne doit pas dépasser 70 caractères afin d’avoir des chances d’être affiché en totalité.

Ce titre doit idéalement être formulé sous forme de question afin de se positionner dès maintenant au mieux pour répondre aux requêtes exprimées sous forme vocale avec SIRI, Alexa ou Google Home pour ne citer qu’eux.

N’oubliez pas que le titre de votre article peut être différent de celui de la page web appelé aussi l’URL et qui sera affiché à côté de votre balise « title ».

b/ Présence d’une accroche attractive

Pensez à rédiger dans les 3/4 premières lignes de votre article une accroche attractive, contenant votre mot clé cible et motivante pour donner envie au lecteur de lire l’article en imaginant quels bénéfices il va retirer de cette lecture ou quels problèmes vous allez l’aider à résoudre.

c/ Lisibilité du corps du texte

Pensez aussi à ne pas privilégier le fond au détriment de la forme en utilisant des polices aérées et lisibles, avec une couleur contrastée facilitant la lecture pour l’internaute. Faites des phrases courtes, avec des paragraphes clairs et des têtes de chapitre clairement identifiées pour faciliter la lecteur de votre contenu en ligne.

d/ Richesse du contenu

Pensez toujours à apporter une valeur ajoutée unique et à vous différentier de chaque contenu de qualité déjà indexé en première page en apportant soit des informations plus fraiches et à jour, soit un nouvel angle, soit plus de détails et une approche plus approfondie. N’oubliez jamais que les contenus sont relus dans certains cas par des lecteurs rémunérés par Google pour estimer l’intérêt de votre texte et lui attribuer dans certains cas une note influençant son classement dans les résultats.

3/ L’optimisation

Optimisation du corps du texte

Une fois votre texte finalisé, il va vous falloir l’optimiser en y incluant des mots clés composant des cocons sémantiques autour de votre mot clé ciblé. Une fois vos cocons crées pensez à insérer les mots clés issus de vos cocons dans votre texte.

Création de métadonnées

Une fois votre texte finalisé et optimisé, vous allez devoir créer vos métadonnées afin de faciliter l’indexation de vos contenus par les moteurs de recherche. Parmi ces métadonnées, il vous faut créer une méta description, une balise title, une URL, des balises Hn (une H1 par page et ensuite des H2, H3 etc), des balises attribut alt pour vos photos et ainsi vous aurez fait une optimisation pour les moteurs de recherche en incluant votre mot clé dans chaque méta donnée ainsi que les mots clés formant le cocon sémantique de votre sujet.

Optimisation du format

Réfléchissez à votre format (longueur de votre texte ni trop court ni trop long) notamment en faisant un comptage du nombre de mots figurant dans les 10 meilleurs résultats sur votre sujet dans les moteurs de recherche et assurez vous qu’à minima vous êtes au moins aussi long. Soyez clair et concis et veillez à avoir une mise en page optimisée en rédaction web SEO mais aussi pour les mobiles ou tablettes.

Intégration d’un maillage interne

Pensez à mettre des liens internes dans vos contenus renvoyant vers d’autres pages de votre blog sur les mêmes sujets ainsi que sur des sites externes traitant des mêmes sujets et faisant autorité en évitant bien sûr ceux de vos concurrents.

Rajouter en général un lien hypertexte tous les 100 mots à minima.

4/ La diffusion

Diffusion sur les moteurs de recherche

Une fois que votre texte est finalisé allez dans votre searchconsole et demandez l’indexation du contenu par Google et faites de même sur Bing, Yandest, Baidu, Qwant par exemple.

Publication sur les réseaux sociaux

Puis préparez un post mettant en avant le titre de votre article avec une image percutante et votre accroche ainsi qu’un lien vers la page de votre blog. Pensez à mettre des #https://fr.wikipedia.org/wiki/Hashtag afin que votre contenu soit diffusé dans les groupes de discussion relatifs aux Hastag choisis.

Ensuite postez votre post sur Linkedin, Google My Business, Twitter, Instragram, Facebook mais ne mettez pas l’article sur les réseaux sociaux mais seulement un lien vers l’article et intégrez que les réseaux sociaux ne diffuseront pas le post à tous vos contacts mais seulement à certains choisis par l’algorithme.

Envoi d’un e-mailing

Envoyez une newsletter à vos contact avec une photo percutant, le titre de l’article et son accroche et un lien vers la page de votre blog contenant l’article.

Optimisation pour la conversion

Intégrez dans votre article des call to action (CTA) dès le premier tiers de votre texte en proposant de remplir une demande d’information ou de s’abonner à votre newsletters sous forme de bouton cliquable ou de lien vers votre page contact. Et proposez à nouveau la même chose à la fin de l’article afin que le lecteur qui veut aller plus loin avec vous puisse le faire simplement.

5/ La mise à jour

Révision du contenu

Pensez régulièrement à mettre à jour vos contenus en les réactualisant et ou en les enrichissant.

Repartage sur les réseaux sociaux

Une fois le contenu révisé ou actualisé pensez à publier un post indiquant la mise à jour sur les réseaux sociaux.

Analyse des résultats

Analysez régulièrement les KPI de votre article (nombre de visites, de visiteurs uniques, taux de rebond, temps de lecture, source de trafic etc…) et améliorez le contenu si besoin.

Actualisation du contenu.

Pensez à actualiser vos contenus et le contenu SEO ancien tous les ans en changeant par exemple l’année figurant dans le titre. Utilisez aussi cette méthode pour vos fiches produits si vous le souhaitez.

Voila, il ne vous reste plus qu’à procéder à la création de contenu de votre article en tenant compte de nos conseils de redaction SEO ou alors de nous demander de le faire grâce à notre offre d’articles clés en mains intégrant cette démarche ou alors d’aller passer une journée chez DigiClass pour suivre notre module « Rédaction Optimisée SEO ».

Olivier MAURIN/ CEO et Fondateur de Searchbooster/

Demande de Pré-Audit/Souscription

Laisser un commentaire

et, leo. massa vulputate, libero accumsan dapibus venenatis, ut non
×

Panier